vendredi 21 janvier 2011

Si on se faisait une toile à Saint-Maurice ?

Communiqué :

Le maire UMP de Saint-Maurice a littéralement retourné sa veste lors de la cérémonie de présentation de ses vœux aux mauritiens en déclarant que « Saint-Maurice aura son cinéma ».
C’était suite au dépôt du permis de construire d’un promoteur immobilier qui souhaitait implanter des logements de haut-standing en lieu et place de l’ancien cinéma « Le Capitole » avenue du maréchal de Lattre de Tassigny que l’association du même nom s’était créée pour porter le projet de la renaissance de cet ancien Cinéma.
Soutenue par les élus socialistes de Saint-Maurice et Gilles-Maurice Bellaïche, Conseiller régional d’Ile-de-France, l’association avait démontré la viabilité économique du projet, trouvé un investisseur et un nouvel exploitant mais s’était tout de même confrontée au refus catégorique de la communauté de communes de Charenton/Saint-Maurice. Le maire de Charenton-le-Pont et président de la communauté de communes avait en effet argué de l’existence d’un cinéma multiplexe de l’autre côté de Charenton (ndlr : UGC Bercy) pour refuser d’apporter son soutien à ce projet.
Que le vice-président de la communauté, Christian Cambon, prenne ainsi le contre-pied du président, Jean-Marie Brétillon, a fait son effet de surprise lors de la cérémonie des vœux. Il n’est même pas certain que les membres de l’association en avaient été informés.

La future existence de cette salle de cinéma indépendante à Saint-Maurice permettra d’enrichir l’offre cinématographique sur nos villes et apportera un plus culturel considérable pour ses habitants qui ne peuvent pour l’instant accéder facilement qu’à l’offre généralisée des salles multiplexes. 

De ce fait, les socialistes de Charenton et de Saint-Maurice se réjouissent fortement de ce surprenant retournement de situation et veilleront particulièrement au respect de l’annonce faite par le maire de Saint-Maurice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire