mardi 1 mai 2012

Les dégradations continuent : des coupables démasqués


L'une des affiches dégradées et les inscriptions inscrites par des élus UMP de la ville
Comme vous le savez la permanence du Conseiller régional, qui est aussi celle du Parti socialiste de Charenton, a été attaquée par deux fois ces dernières semaines (projections d’excréments sur la façade, arrachage de notre enseigne, pénétration dans les locaux). A chaque fois nous avons déposé plainte.
Dans la nuit du 30 avril au 1er mai c’est une grande partie des affiches de notre candidat, placées devant les bureaux de vote, qui ont été arrachées sur les panneaux officiels de Charenton.
Quelle ne fut pas notre surprise de prendre sur le fait, devant la mairie, les « colleurs » de l’UMP en pleine action de dégradation de l’affiche électorale de François HOLLANDE. Ils étaient en train d’inscrire des propos diffamants sur notre candidat.

Notre révolte fut poussée à son comble quand nous avons identifié, une partie de ces « dégradeurs », qui n’étaient autres que des élus municipaux de l’UMP à Charenton. Nous avons immédiatement saisi le maire de Charenton et déposé une main courante au Commissariat de Police.
Y-a-t-il un rapport entre ces faits graves constatés cette nuit là et les agressions dont notre permanence politique a été l'objet ? Nous laissons le soin aux services de police de le démêler.
Comme le relate le post précédent sur « une autre vision du débat public local », nous constatons une fois de plus que l’UMP de Charenton ne recule devant aucune infamie pour, ensuite, se poser en donneur de leçon.
Comme à notre habitude, nous continuerons à placer le débat démocratique au-dessus de ces basses manœuvres et œuvrerons pour, qu’à Charenton, la dignité l’emporte toujours sur l’anathème et la provocation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire