mardi 23 octobre 2012

A Charenton, la Région accompagne l'accueil des séniors

le 23/10 - pose de la 1ère pierre de l'EHPAD de Charenton
Le 23 octobre a été posée la première pierre de la future maison médicalisée à destination des séniors de Charenton.
Gilles-Maurice BELLAÏCHE, en compagnie de la population, du Directeur de la fondation des Caisses d'Epargne, de la Vice-présidente du Conseil général du Val-de-Marne, du Directeur de Valophis Habitat, du Sous préfet et d'autres personnalités a posé la 1ère pierre de cet édifice en sa qualité de conseiller régional. En effet, la région Île-de-france est l'un d'un principaux financeur de cette opération.
Voici le texte de l'allocution prononcée à cette occasion :
Monsieur le sous-préfet,
Messieurs le député,
Madame la Vice-présidente,
Messieurs les directeurs,
Monsieur le maire,
Mesdames et messieurs,

Il me revient de représenter la région Île-de-France et son président Jean-Paul HUCHON, qui vous prie de l’excuser.  
Au nom de nous tous, je veux vous féliciter Monsieur LAMBRUSCHINI de vous être intéressé et d’avoir accepté de porter cet ambitieux projet.
Vous permettez à cette future construction d’être dans la droite ligne de ce qui fait la raison d’être de votre fondation, celle de vous préoccuper, sans but lucratif, j’insiste, à l’accueil de nos anciens.
En vous associant au premier gestionnaire de logements sociaux du Val-de-Marne, Valophis Habitat, présidé pour encore quelques jours par Monsieur le député-maire de Fresnes, vous avez ainsi créé une équipe qui ne pourra produire que de bonnes choses.
Si la Région Île-de-France est à vos côtés aujourd’hui, c’est que ce futur EHPAD allie en son sein beaucoup de ce que les élus régionaux souhaitent pouvoir promouvoir :
- Par son statut cet établissement sera considéré comme relevant du statut de logement social, il donnera de la mixité sociale à ce quartier et vous savez que notre Région est le premier financeur de logement de ce type en Île-de-France et qu’elle promeut la mixité de l’habitat ;
- Par sa nature même, car il s’inscrit dans notre politique de santé publique.
- Par ses caractéristiques techniques, car, même s’il est bordé en extérieur un axe très passant, son caractère intérieur dit « de basses consommations » l’inscrit dans la politique régionale de développement durable,
- Enfin, car il vient combler un déficit, que nous savons, oh combien important, de lieux d’accueil pour personnes âgées.
Vous comprendrez alors qu’il était bien normal que la Région accompagne un tel projet et accepte d’être l’un de ses principaux financeurs.
J’ai dit « bien normal » alors qu’en vérité tous les domaines dont je viens de parler : le logement, le développement durable et la santé ne sont pas des compétences de la Région et ce n’est que grâce à la clause dite de « compétence générale » que nous pouvons donner vie à des projets aussi essentiels dans les préoccupations quotidiennes de nos concitoyens.
Je forme le vœux que les futurs résidents de cette belle maison, que leurs familles et que les personnels qui les accueilleront puissent pleinement profiter de toutes ces installations.
Parce qu’ils sont notre passé, nous sommes comptables de l’avenir de nos anciens et à Charenton, comme ailleurs dans le Val-de-Marne, soyez surs que nous continuerons à permettre la construction de tel projet.
Merci de permettre de nous y investir à vos côtés,
Merci de votre attention.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire