mercredi 29 mai 2013

La Région Île-de-France devient encore plus transparente et proche des Franciliens

G-M Bellaïche rapporteur en séance plénière
La Région Île-de-France vient de voter en faveur d’un rapport intitulé "responsabilité sociétale régionale". Derrière cette appellation, des initiatives visant à rapprocher l’institution et les Franciliens ainsi que des engagements supplémentaires pour développer la transparence en matière de dépense publique.
Cette démarche n’est pas récente. Elle s’inscrit dans la lignée des engagements de campagne des élus de la liste Huchon 2010. L’exemplarité de la Région Île-de-France a d’ailleurs d’ores et déjà été soulignée par VIGEO, un organisme indépendant qui note les collectivités sur leurs performances extra-financières et qui place l’Île-de-France à la première place sur les 26 collectivités locales européennes suivies depuis quatre années.Ce rapport propose de :
- Rendre l’action de la Région plus accessible, compréhensible et évaluable par les Franciliens à l’aide de la publication progressive de données régionales, la refonte des systèmes d’information et la création d’un médiateur régional.
- Améliorer l’encadrement des déplacements des Conseillers régionaux, membres du CESER ou agents régionaux. Veiller à la pertinence de la représentation de la Région à l’extérieur, c’est en garantir la cohérence et le coût.
- Définir des règles plus strictes quand à la prise en charge de frais de déplacement : privilégier la classe économique et la 2e classe pour les trajets en avion ou en train et opter pour un hébergement dans des hôtels 3 étoiles maximum, etc…
Pour Guillaume Balas, « il n’y a qu’une dictature en la matière, c’est celle du doute, de la suspicion, de la défiance vis à vis du politique. Dans ce climat, nous nous devons non seulement d’être exemplaires, mais également de donner la possibilité à chacun de le vérifier." 
Et Gilles-Maurice Bellaïche, Conseiller régional d’ajouter « Cet impératif de transparence nous concerne particulièrement, nous qui sommes des élus de la République et qui décidons de l’utilisation d’argent public. Les Français et les Franciliens ont le droit de savoir que leurs impôts sont utilisés avec vigueur et à bon escient. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire