samedi 6 juillet 2013

La région Île-de-France investit plus de 26 millions pour la sécurité dans les transports

I - Rappel du dispositif
La Région Île-de-France s’est engagée, suite à la délibération du 08 avril 2011, a participer au financement du programme de sécurité dans les transports publics franciliens évalué à 80 M€, en apportant une subvention a la SNCF a hauteur de 26,60 M€ sur la période 2011-2013, soit sur la base d’un financement a parts égales entre la Région, le STIF et la SNCF.

Le programme concerne principalement deux volets : un programme d’extension qui prévoit l’équipement de nouvelles gares et un programme de complément qui prévoit le renforcement de la vidéosurveillance des gares déjà équipées. Il concerne également l’augmentation de la capacité du réseau et de la capacité d’enregistrement (passant de 3 à 12 images/seconde) pour être conforme a l’arrêté du 3 août 2007.
Le programme d’extension prévoit notamment l’équipement de 227 nouvelles gares avec environ 2.600 nouvelles caméras. Le programme de complément prévoit le renforcement de la couverture dans 149 gares déjà équipées avec 800 caméras supplémentaires.
Deux affectations régionales d’un montant de 6 M€ et 6,6 M€ respectivement ont été engagées pour les années 2011 et 2012. Le rapport propose l’affectation d’une nouvelle subvention de 5.850.000€ qui permettrait de couvrir les consommations est estimées par la SNCF a horizon fin 2014.
Il restera ainsi la somme de 8 150 000€ a affecter d’ici 2015, conformément a la programmation transmise en mars 2013 par la SNCF.
II - Réalisations et perspectives
A ce jour (mars 2013), 254 gares ont été équipées avec 4 667 caméras tous programmes confondus et 114 postes opérateurs ont été mis en service (antennes SUGE, PIVIF, CGA...). La montée en puissance prévue par les équipes de la SNCF s’est donc concrétisée, avec la mise en service de 100 nouvelles gares équipées de 1.417 caméras, trois gares équipées dans le cadre du programme de complément et des nombreuses gares en cours d’étude ou de réalisation.
III – Évaluation
L’évaluation de la politique de sécurité dans les transports a été engagée. Il s’agit d’une part d’établir un Comité de suivi et d’évaluation et d’autre part d’engager une évaluation de la politique régionale de prévention et de sécurité confiée à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire