jeudi 26 juin 2014

Bruit : les Charentonnais sont les plus exposés du Val-de-Marne !

Carte du bruit à Charenton
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Charenton-le-Pont bénéficie d'un cadre de vie agréable. Pourtant, Charenton figure en première place sur la liste des villes du Val-de-Marne les plus impactées par les nuisances sonores. C’est un cinglant désaveu quant à l’attention portée par les majorités UMP qui se sont succédé à l’égard de leurs habitants et un constat d’échec de leur politique environnementale.
A Charenton le Pont, 37% de la population subit plus de 68 décibels en journée (pour une moyenne de 16% sur le département) et 27% de la population subit plus de 62 Db la nuit contre 7% sur le département. Il est à noter que 68 Db et 62 Db sont le seuil à partir duquel il y a gène physiologique. 
A Charenton, la situation est connue de longue date. Le PS et les élus socialistes du groupe « Charenton avant tout ! » portent la problématique depuis de nombreuses années et ont avancé des solutions.
Pour rappel, le Conseil Régional d’Île-de-France, sous l’impulsion de notre Conseiller Régional Gilles-Maurice BELLAICHE, a inscrit la ville de Charenton dans les dix Points Noirs du Bruit (PNB) régionaux et a prévu une ligne budgétaire de 290 M d’€ pour aider les collectivités concernées à la réalisation d’infrastructures permettant la réduction des nuisances émanant du trafic routier et autoroutier.
Pourtant, seul le maire de la ville est habilité à porter un projet de réduction des nuisances sonores, et, après 30 ans de mandat, comme maire-adjoint puis maire, qu'attend-il pour répondre à ces besoins?
Le PS, les élus du groupe « Charenton avant tout ! » et Gilles Maurice BELLAÏCHE, Conseiller Régional sont prêts à travailler et soutenir un projet. Encore faut-il qu’il existe !

7 commentaires:

  1. Une fois de plus, il est fait remarquer par des études scientifiques que charenton et en particulier son maire et conseiller Général ne fait rien pour réduire les nuisance sonores dut aux routes. On a l'impression que les charentonais (ses) est le cadet des soucis du Maire

    RépondreSupprimer
  2. Après plus de 30 ans à la tête de la ville (comme adjoint puis maire)...c'est vrai que cela commence à faire long !
    Toutefois, vous aurez noté qu'il s'agit que de certains Charentonnais.
    Si l'Autoroute passait le long du bois, il aurait sûrement été plus efficace, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je ne sais ou vous résidez à Charenton!

      Mais si vous vous imaginez que du côté du bois, comme le vous dites si bien, nous ne subissons aucune nuisance, c'est inadmissible de dire et d'écrire cela. C'est d'une totale mauvaise foi!
      Faut il que je vous rappelle ce que nous subissons? le bruit, la saleté, les déchets jetés partout, les stationnements anarchiques, les bouchons monstrueux, les hordes de gens sans éducation, l'insécurité, oui encore plus d'insécurité, les nuisances sonores, la pollution, les klaxons, les samedis, dimanches et jours de fêtes..............cela pendant plusieurs mois chaque année. Mais là pas de récupération politique à faire, on ne voit personne. Les habitants du quartier subissent en silence. Impossible d'avoir une vie sociale pendant ces mois de foire et de cirques ....................Mais la pelouse de Reuilly est la salle de jeu de la mairie de Paris.
      La sauvegarde du bois de Vincennes n'est qu'un beau discours avec de plus en plus de stationnement autorisé à l'intérieur du bois.
      Dépolluons Paris en polluant et en empoisonnement la vie des habitants des communes limitrophes.

      Désormais, Charenton c'est de plus en plus de pollution, de plus en plus de bruit, de plus en plus de bouchons, de plus en plus d'incivilités..............Le maire n'a rien a voir dans tout cela!
      Je parle par exemple du comblement du souterrain de la porte de Charenton.
      Depuis le passage du tram dans les conditions ou cela a été fait, c'est a dire pour créer des bouchons ou il n'y en avait jamais, la rue de Paris et l'avenue de Gravelle sont désormais encombrées 4 jours sur 5 parfois jusqu'à 10 heures du matin...........

      Alors vous voyez avant de vous enfermer dans vos certitudes idéologiques, les pauvres contre les riches, promenez-vous dans la ville même le week-end.........Nous subissons le périphérique auquel s'ajoute les bouchons conséquences du tram et la petitesse des rues mais avec des trottoirs gigantesques sans piétons, la foire du trône, les cirques, les voitures.......
      99% des logements sociaux sont face au bruit...........Mais que je sache, si je me souviens bien, les logements sociaux ont été construits bien avant l'autoroute A4.............Vous laissez entendre le contraire. C'est faux............

      Voilà Monsieur ce que j'avais envie de vous dire.
      Je ne peux laisser passer votre message du 7 juillet sur lequel vous n'attendiez qu'une approbation de vos dires qui ne sont pas exacts!

      Il faut savoir parler vrai sans vouloir toujours charger la même barque.

      Merci de publier mon droit de réponse!

      E.LEMAIRE

      Supprimer
    2. Tout d'abord, je vous remercie de vous intéresser à mon blog.
      Je vais essayer de vous répondre point par point en portant un regard global sur notre ville.
      Peut-être êtes vous arrivé récemment à Charenton, mais pour ma part cela fait plus de 30 ans que j'y habite. Je m'y suis marié et mes enfants y sont nés.
      En déménageant plusieurs fois à Charenton, j'ai pu vivre, presque, tous les quartiers de notre ville.
      Dans mon propos, il ne s'agissait d'opposer, comme le fait la majorité actuelle, certains quartiers contre les autres , mais au contraire de tenter d'apporter une réponse à un problème spécifique.
      Nous sommes d'accord sur un point : "Désormais, Charenton c'est de plus en plus de pollution, de plus en plus de bruit".
      Pourtant les solutions existent, je ne reviendrai pas sur celles consistant à protéger le quai des carrières...elles semblent ne pas vous intéresser. Pourtant vous noterez avec moi que nombres de murs anti-bruits et de protections phoniques ont vu le jour en région parisienne (y compris sur le périphérique)...et que "l'excellence" de cette majorité municipale a abouti a ce que nous n'en n'ayons pas !
      Concernant le bois, je suis tout autant que vous pour sa préservation et je suis tout autant que vous pour que les nuisances qui en émanent soient au mieux supprimées, ou, au moins, considérablement diminuées.
      Malheureusement, le fait de vivre à proximité d'une telle étendue verte est source de bruits et de tracas (les riverains du bois de Boulogne en font aussi le constat), il convient alors de mieux l'organiser et de peser dans les choix des villes voisines. C'est justement le rôle du maire et de sa majorité.
      Il ne s'agit pas défendre l'intérêt de ces habitants en fonction de la couleur politique de la ville voisine, mais simplement de défendre leurs intérêts.
      Aujourd'hui le triste constat de la lutte contre les pollutions est là : rien du côté du bois, rien du côté de l'autoroute et rien du côté des voix ferrées.
      C'est un constat accablant et sans appel !
      Quant aux embouteillages, je les subis comme vous, mais je vous affirme qu'ils ne sont pas plus importants depuis l'arrivée du tramway et, même, selon les études, ils ont diminué !
      Par contre, vous aurez noté, ou je vous l'indique, le succès du tramway n'est plus à démontrer et, contrairement à ce qui était prévu, il concerne plus les habitants de la banlieue que les parisiens eux-mêmes !
      Comme vous le voyez mon ambition, et celle de mon équipe, et de lutter contre toutes les pollutions que connait notre ville.
      Dans cette bataille, j'ai pour ma part emporter une première grande victoire : j'ai fait débloquer par la région Île-de-France des fonds très importants pour envisager les protections phoniques le long de l'A4 et du périphérique. C'était en septembre 2011 : notre maire en a-t-il usé ?
      A ce jour : NON !
      En définitive, si j'ai une certitude "idéologique" c'est qu'un maire, et son équipe, doivent agir dans l'intérêt de tous les habitants de sa ville. il ne doit, comme vous le faite et comme l'actuelle majorité UMP le fait, monter les prétendus "pauvres" contre les "prétendus" riches et au contraire travailler sans relâche pour unifier sa ville.
      Depuis plus de trente ans avez vous vu une différence ?
      Enfin, j'ai le net sentiment de lire, dans votre commentaire, la "prose" de la majorité UMP de notre ville (« c'est pas moi, c'est les autres ... ») : alors de deux choses l'une soit cette majorité ne sert à rien quant à la défense des Charentonnais et il faut la changer, soit il est urgent d'agir...et j'attends, après plus de trente ans, de voir le commencement de l'efficacité de cette équipe.
      De toute évidence c'est vers la majorité actuelle que vous devriez retourner votre commentaire, mais je vous remercie de m'avoir donné l'occasion de clarifier, une nouvelle fois, ces points.
      Très cordialement.

      Supprimer
  3. en proportion il y a plus d'habitants le long de l'autoroute, non ?

    RépondreSupprimer
  4. Charenton est tellement exposée au bruit ! : Les voies ferrées, l'Autoroute et le périphérique...cela fait beaucoup de citoyens qui sont gênés par le bruit.
    Un chose est établie : 99% des logements sociaux sont face au bruit ! (soit 24% de la totalité des logements de Charenton).
    Avec les constructions privées, c'est donc bien une majorité de Charentonnais qui sont ainsi incommodés par le bruit et la pollution.
    Il serai temps d'agir ! Non ?

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer