dimanche 30 novembre 2014

Compte rendu de la séance plénière du 21 Novembre 2014 du Conseil régional d'Île-de-France


(cliquez ici pour retrouver l'intégralité du compte rendu de la séance du 21 novembre)

Présentation des orientations budgétaires pour 2015 : l'éditorial et la vidéo de l'intervention du nouveau président du groupe des élus PSR :

La séance plénière de novembre est un moment particulier pour l’institution régionale car elle correspond à la présentation des orientations budgétaires, prélude au vote du budget de décembre. Et si ces documents peuvent paraître arides pour les non initiés, ils s’avèrent très précieux quant à la compréhension du fonctionnement de notre Région.
Les orientations budgétaires tracent les grandes lignes de ce que sera le budget pour l’année 2015 mais permettent également de faire un point sur ce qui a été fait au cours de l’année écoulée : des politiques fortes, ambitieuses mais surtout utiles aux Franciliens qui donnent corps au bouclier social que nous déployons sans relâche depuis le début du mandat. C’est ce cadre qui va nous permettre de construire, main dans la main avec nos partenaires de la majorité, une dernière année de mandat profitable au plus grand nombre. 
Les discussions ont d’abord permis de faire un premier constat : les effets de la crise économique sans précédent qui touchent le pays sont amortis et même contenus en Île-de-France. Une situation qui s’explique par le dynamisme économique et la forte attractivité de notre territoire et qui témoigne de l’efficacité des politiques que nous menons sur le terrain. Toutefois et c’est une contrainte avec laquelle il va nous falloir composer, le futur budget régional s’inscrit dans un contexte de baisse des dotations de l’Etat aux collectivités.
Nous pouvons néanmoins nous appuyer sur la bonne santé financière de notre collectivité. Qu’il s’agisse des agences de notations ou du récent rapport de la chambre régionale des comptes, tous soulignent la bonne maîtrise budgétaire de la Région. Rappelons que notre taux d’exécution est de 98,9% ce qui témoigne de notre volontarisme et surtout de la maitrise de nos dépenses. Tous ces éléments font de la Région Île-de-France un partenaire fiable pour les collectivités locales franciliennes.
A l’aube des bouleversements institutionnels qui vont renforcer les compétences régionales, notre collectivité doit saisir l’opportunité d’affirmer son rôle moteur dans l’élaboration des politiques publiques. Le renforcement de ses champs d’action est l’aboutissement d’une bataille que nous avons remportée. Celle d’en faire le chef de file stratégique en matière de développement économique, d’environnement, d’aménagement du territoire et de transports.
Avec ces orientations budgétaires, nous nous sommes engagés dans la construction d’un budget 2015 qui sera en mesure d’intensifier le déploiement de notre bouclier social tout en renforçant notre intervention dans ce qui relève de l’exécution de nos compétences : le passe Navigo à tarif unique en est la nouvelle illustration en ce qui concerne les transports.
La séance plénière de novembre nous a donc permis de tracer les contours d’un budget de relance qui mobilise l’investissement public au service de la croissance et de l’emploi et qui ouvre la voie vers la concrétisation des grands chantiers qui redessineront l’Île-de-France de demain.
En définitive, l’année à venir va être l’occasion d’achever la réalisation de notre programme de 2010. Le principal enjeu est donc le maintien d’une action publique efficace qui réponde aux attentes sociales et économiques tout en maintenant une capacité d’investissement forte afin de mieux appréhender le devenir de notre territoire.

Gilles-Maurice Bellaïche,
Président du groupe socialiste, républicain et apparentés


Aucun commentaire:

Publier un commentaire