mercredi 11 mai 2016

2 mai 2016 : élection d'un nouveau maire à Charenton

Comme tous les Charentonnais (es) nous avons appris avec surprise la démission du maire de Charenton.
Le 2 mai dernier s'est déroulée l'élection du nouveau maire.
Les élus du groupe "Charenton avant tout !" sont intervenus lors de cette séance afin de donner leur opinion sur les faits liés à cette démission et leurs attentes face au prochain maire.
Après un incident de séance, dû au fait que la majorité croyait qu'elle pouvait "se passer" de l'intervention des groupes des oppositions, nous avons pu, enfin, nous exprimer.
Le public de cette assemblée spéciale était constituée, d'une part, par les élus (tous de droite, à l'exception de M. le Préfet) invités de la majorité municipale et d'autre part des citoyen(ne)s de notre ville (relégué(e)s en fond de salle !).
Je remercie l'ensemble des Charentonnais(es) qui, du fond de la salle, ont ponctué mon intervention d'un tonnerre d'applaudissements quant les invités de la majorité municipale, sûrement se croyant en "terrain conquis", n'ont même pas daigné saluer les propos des oppositions... Décidément même le salut républicain ne fait pas partie de leur conception de la vie en démocratie !

Je vous propose de lire l'intégralité de mon intervention prononcée au nom des élus de mon groupe.

Mesdames et messieurs,
Mes cher(e)s Collègues,

Aujourd’hui n’est ni le lieu, ni le moment de faire état de nos divergences ou de nos critiques sur la vie municipale en général.
Aujourd’hui, nous assistons à un moment fort de la vie de notre ville : nous allons avoir un nouveau maire.
Alors, nous passerons sur la conception particulière qui fait que notre journal communal et certains organes de presse ont déjà annoncé le résultat du scrutin avant même que le vote de notre Conseil ait eu lieu.
Il semblerait donc que cette séance ne soit qu’une formalité pour laquelle nous sommes, une fois de plus, les spectateurs intrigués de manières de faire pour le moins particulières.
En mars de 2014, lors des élections municipales, avec mes amis de la liste « Charenton Avant tout ! » nous avions proposé un programme et une équipe pour les six années qui devaient suivre.
Les autres listes aussi.
Alors que dans de nombreuses villes, je pense ici notamment à nos voisins de Saint-Maurice, mais pas seulement, et dans le souci de « passer la main » de « renouveler une génération d’élus responsables », les choses ont été dites clairement au moment du scrutin.
A Charenton, les électeurs ont élu une équipe qui a désigné un maire… ils croyaient le faire pour 6 ans.
En jouant sur un effet de surprise dont nous n’avons toujours pas compris le sens, il a été décidé de rompre cet engagement qui avait pris avec les électeurs.
Nous en avons pris acte et regrettons ce manque de transparence et d’honnêteté vis à vis du corps électoral.
Pourtant les faits sont là.
Pour cette séance spéciale, les élus du groupe « Charenton avant tout ! » ont décidé de ne pas présenter de candidat à la désignation d’un nouveau maire.
En effet, ma candidature au poste de maire avait un sens au lendemain d’une campagne électorale où chacun des prétendants à la direction de la ville avait présenté son programme et ses ambitions pour notre commune.
Aujourd’hui, il s’agit de régler un problème au sein de la majorité municipale et, pardon, mais cela ne nous concerne pas en qualité de groupe politique, même si, bien sûr les Charentonnaises et Charentonnais que nous sommes sont attentifs à la direction de notre commune.
Lors de ce bout de mandat qui se termine, les rapports entre la majorité et les oppositions étaient pour le moins particulièrement conflictuels.
Le choix était alors celui de la confrontation politique sans jamais croire que nous pouvions, nous opposition municipale, être autre chose que des « empêcheurs de tourner en rond ».
Nous voulons croire, et nous en formulons le vœu, que le nouveau maire saura tirer un autre parti de nos analyses et de nos critiques.
Bien sûr que nous avons une conception de l’avenir de notre cité qui très différente, et c’est pour cela que nous formons la principale opposition de ce Conseil, mais de là à dire ou à penser que rien ne peut nous rassembler dans l’intérêt de la ville et de ces habitants, il y pas que je refuse de franchir.
Notre nouveau maire aura comme lourde responsabilité de pacifier les relations entre la majorité et SES oppositions, afin de faire vivre les idées, de les confronter et d’en retenir que les meilleures et cela d’où qu’elles viennent des bancs de ce Conseil.
Cela c’est qui se passera ou non au sein de ce Conseil.
Mais le plus important est que notre nouveau maire devra guider notre ville vers de nouveaux horizons, la rendre plus conviviale, plus solidaire et plus innovante.
Alors, parce que nous sommes d’abord et avant tout des républicains,
Nous souhaitons à ce nouveau maire et à son équipe tous nos vœux, les plus attentifs, de réussites et de succès dans un seul objectif que nous avons tous en commun : donner à notre ville et à ses habitants un meilleur avenir.
Je vous remercie de votre attention.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire